Shame, Urban Decay Revolution Lipstick : une revue en demie teinte

UDRL_Shame1

Au mois de mars, il y avait une réductions de 25% chez Sephora, donc j’étais obligée d’acheter des trucs. Normal. Parmi ces trucs, il y avait un Revolution Lipstick de Urban Decay, dans la teinte Shame, que j’avais swatché en magasin avec Claire, et elle se souvient peut-être que j’avais poussé un petit cri de joie en découvrant cette couleur. Alors, après l’avoir testé, la joie est-elle toujours là ? 

CE QUE J’AIME : 

Le packaging : le tube métallisé aux formes qui me rappellent un cristal brut, et la partie qui tourne et contient le raisin (je sais pas comment ça s’appelle mais vous voyez bien ce que je veux dire) violette sont très sympa. Féminin et rock à la fois. Comme moi.

La couleur : un très joli rouge framboise sombre, tout ce que j’aime. Il est très pigmenté et opaque en un seul passage.

La texture : il est très crémeux. Je ne dis pas qu’il n’assèche pas. Je dis juste que je ne ressens pas de sensation de sècheresse quand je le porte.

CE QUE J’AIME MOINS : 

La texture : il assèche un peu les lèvres quand même. Ça ne se sent pas, toujours est-il que j’ai les lèvres plus sèches quand je l’enlève qu’avant de le mettre.

L’application : la forme du raisin (très rond comme vous pouvez le voir sur la photo plus haut), quoique ravissante, ne permet pas une application précise et aisée. Je suis obligée d’utiliser un pinceau.

La tenue : ce rouge à lèvres n’est pas kissproof, loin de là. J’ai pris un café, le bord de ma tasse était tout rose. Ça ne me dérange pas énormément parce que j’ai tendance à enlever mon rouge à lèvres avant de manger de toute façon. En revanche, ce qui me dérange c’est qu’au bout de 3 heures à peine, il a tendance à baver sur le contour des lèvres et surtout dans les coins. En mode Courtney Love.

UDRL_Shame2

CONCLUSION : 

Il est très beau, mais c’est pas le rouge à lèvres du siècle. Pour le prix (20,50€ chez Sephora), j’estime mériter un rouge à lèvres qui tient un peu plus longtemps que ça, quand même. Si je ne suis pas convaincue, je ne sais en revanche pas si c’est valable pour toutes les teintes de la gamme.

Et vous, avez-vous testé d’autres couleurs ? Qu’en pensez-vous ?

Bisous, bisous !

Sophie

Publicités

7 réflexions sur “Shame, Urban Decay Revolution Lipstick : une revue en demie teinte

  1. J’avais le même soucis avec les rouges UD quand à la tenue mais depuis que j’utilise le crayon Ozone ça a été la revolution ! ils partent beaucoup moins et surtout de manière homogène ! La couleur que tu as choisie est canon ! Je regarderai si elle existe dans la gamme Sheer pour ne pas dessécher les lèvres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s