Dual Intensity Palette de Nars : Revue et Swatches

Nars_DualIntensity_1

Depuis ce week-end, Claire et moi sommes les heureuses possesseuses (oui, on en a 2 parce qu’on est 2, je me suis pas acheté 2 palettes comme ça pour le fun) de la palette Dual Intensity de Nars. Et autant vous dire que ça déboite.

Avant de passer aux choses sérieuses, une petite histoire. Suiveuse assidue de la blogosphère US, j’ai entendu parler de cette palette en janvier. Intriguée (normal), je me dirige vers le site de Sephora. Je trouve pas. Je vais ensuite sur le site de Nars. Je trouve pas. Alors là, je comprends pas, je suis perdue, comment se fait-ce? Je sais que souvent, les produits sortent aux Etats-Unis avant de sortir en France (même les marques françaises, grrr! on en parle?) mais quand même ! Elle n’est annoncée nulle part, et il n’est indiqué nulle part qu’elle est en rupture de stock, non mais c’est quoi ce bord*l ? Bref, cette semaine, pour je ne sais quelle raison elle était dispo sur le Bon Marché (et elle l’est toujours), donc moi, ni une ni deux je l’ai commandée et Claire aussi, je me la suis fait livrer (je suis une feignasse) et Claire l’a retirée en magasin (Claire n’est pas une feignasse). Apparemment elle serait dispo dès mercredi à Sephora.

Je vous explique le principe : les fards Dual Intensity sont des fards qui peuvent être utilisés aussi bien secs que mouillés. Les fards individuels coûtent 27€, et la palette est vendue 55€ pour 8 fards, soit un peu moins de 7€ par fard. Not bad, hein?

Dans cette palette on retrouve les fards Europa, Himalia, Ursa Major, Subra, Andromeda, Lysithea, Giove et Sycorax ainsi qu’un petit pinceau. Chacun de ces fards est également disponible individuellement.

Bon, assez parlé, passons aux choses sérieuses.

En haut : Europa, Himalia, Ursa Major, Subra. En bas : Andromeda, Lysithea, Giova, Sycorax
En haut : Europa, Himalia, Ursa Major, Subra. En bas : Andromeda, Lysithea, Giova, Sycorax.

Ça, c’est des swatches secs. C’est déjà pas mal. Sauf Europa qu’on ne voit pas très bien, mais bon chair sur chair, forcément c’est discret. La pigmentation à sec est très bonne, et les fards sont très doux et très agréables à utiliser.

Nars_DualIntensity_SwatchesWet

Et ça, c’est des swatches mouillés. Europa et Andromeda gagnent vraiment à être utilisés mouillés. Globalement, tous les fards gagnent en intensité quand ils sont appliqués humide, sauf peut-être Sycorax parce qu’il est déjà assez intense en soi, mais il faut faire attention à ne pas trop humidifier son pinceau, sinon on se retrouve à faire de l’aquarelle. Je n’ai rien contre l’aquarelle, mais, vous en conviendrez, ce n’est pas le but ici recherché.

Je vous dirais bien quel fard est mon préféré, mais en fait, j’arrive pas à me décider. Tout ce que je peux vous dire, c’est que mon moins préféré est Andromeda, suivi de près par Sycorax, simplement parce que noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir, et puis surtout on en a déjà plein des fards noirs, non? En revanche, j’adore Subra. On peut parler de Subra, ce beau bordeaux sombre? J’en rêve la nuit.  Ça me donne pleins d’idées de maquillages que je ne manquerai pas de vous montrer ici.

Voila ma revue rapido-presto de la palette Nars Dual Intensity. C’est de la bombe, bébé.

Sur ce, pleins de bisous d’amour!

Sophie

Publicités

2 réflexions sur “Dual Intensity Palette de Nars : Revue et Swatches

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s