#LoveYourCurls

LoveyourCurls

Les cheveux et leur texture font partie de ces choses qu’on ne peut pas changer (sauf en passant par des procédés chimiques onéreux et, somme toute, assez flippants). Et comme toutes les choses qu’on ne peut pas changer à propos de son physique, elles causent parfois des complexes, au même titre que la hauteur des seins, la cellulite et la platitude des fesses. D’ailleurs, Dove a récemment lancé une campagne #LoveYourCurls après avoir mené une étude aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et au Brésil selon laquelle seulement 10% des femmes se sentent fières de leurs boucles, et seulement 4 filles sur 10 trouvent leurs cheveux bouclés beaux. Vous pouvez voir la vidéo de cette campagne ici.

En ce qui me concerne, quand j’étais plus jeune, déjà j’étais petite, en plus j’étais rousse, et encore en plus, j’étais bouclée –je dis « quand j’étais plus jeune », mais en fait ça n’a pas beaucoup changé– alors autant vous dire que les surnoms et les moqueries allaient bon train. Sorcière, Fifi Brindacier, Poil de Carotte, j’en passe et des meilleurs. Alors non seulement je détestais avoir les cheveux bouclés, mais en plus je détestais être rousse.

Il faut dire que l’Univers ne nous aide pas beaucoup, nous autres, à nous sentir bien dans nos boucles. Quand on voit que pour certaines personnes, avoir les cheveux bouclés ça veut dire ça :

Collage
A noter que je n’ai rien contre Ashley Benson ou Lucy Hale, au contraire c’est mes BFF imaginaires

Alors qu’en vrai ça veut plutôt dire ça :

Funny-Humid

Et qu’il parait que les gens aux cheveux bouclés ont moins de chance de se faire embaucher que les gens aux cheveux lisses… Si ça c’est pas une preuve de la grande injustice du monde, je sais pas ce que c’est.

Alors comme je disais, avant je détestais mes boucles. Et puis un jour, une camarade de classe a pris quelques photos de moi pour un cours. Et j’ai vu mes cheveux tels que je ne les avais jamais vu. À travers des yeux qui n’étaient pas les miens. Et ça change tout. Quand j’ai regardé ces photos, je me suis dit que je n’étais pas à mon avantage sur toutes, mais que mes cheveux en revanche rayonnaient comme une supernova (en toute modestie bien sûr) sur chacune d’entre elles.

CollageCheveux

Vous voyez ce que je veux dire, non? C’est pas beau, cette jungle cuivrée luxuriante? Alors oui, parfois j’aime pas mes boucles. Parfois, c’est le bordel maximum. Mais le bordel maximum, les gens qui me connaissent ne vous diront pas le contraire, ça me ressemble.

Alors comme certaines disent « NON! » au diktat de la maigreur, unissons-nous et disons, nous aussi, « NON! » au diktat de la raideur.

Allez, des bisous!

Sophie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s