Tuto : cotons réutilisables

Sauvons la planète… En toute modestie

IMG_0143


 Si vous aussi, vous avez l’impression d’assassiner de vos mains un ours blanc à chaque fois que vous jetez le moindre morceau de plastique à la poubelle… Si vous aussi, vous sautez quelques unes de vos routines de démaquillage de trois quarts d’heure  (suivez mon regard) du fait de votre gestion… hum… défaillante de vos stocks de coton… Si vous aussi,  vous êtes adeptes de cette version moins connue de la phrase de Descartes, « je fais donc je suis »… alors ce post est pour vous.

 

L’idée, vous l’aurez sans doute compris, est de fabriquer nos propres cotons démaquillants.

Pour cela, il vous faudra :

. Du tissu éponge. J’ai acheté le mien au mètre chez Dreyfus, au marché Saint Pierre. Mais pour aller plus loin dans l’écologiquement correct et dans l’économie circulaire, vous pouvez aussi découper une vieille serviette moche ou trouée.

. Du lange, ou n’importe quel autre tissu, surtout si vous avez plutôt la peau sensible 😉

. Du fil assorti (pour les novices, ça veut juste dire du fil de la bonne couleur !)

. Une machine à coudre, ou à défaut une bonne dose de patience.

COTONS TUTO

TUTO

1 – Pour commencer, accueillez une sœur ou une copine pour un petit dîner et prévoyez des sujets pour occuper la soirée. Pour nous, ça a été flan de légumes à la brousse et à la menthe, et Sherlock, meilleure série du monde, ou pas.

—————–

2. couper autant de carrés dans le tissu serviette et dans le lange ou autre, que du nombre de cotons que vous souhaitez. Les nôtres faisaient 9 x 9 cm. En 1h de boulot (autour d’une petite bière et d’une conversation de fille, pas non plus à une cadence infernale), nous en avons réalisés neuf.

—————–

3 – Épingler les carrés endroit contre endroit. Ne prenez pas peur, ce terme technique signifie juste que vous coudrez l’intérieur de vos cotons avant de les retourner.

—————–

4. Coudre en laissant une ouverture de trois centimètres sur l’un des côtés. Personnellement, je ne suis pas tenante d’une écologie punitive, à la « tu perceras tes doigts à l’aiguille pour mériter tes cotons réutilisables, manante ». Le progrès nous offre la machine à coudre, les panneaux solaires et les centrales marées-motrices, utilisons-les ! Petit tip pour coudre droit à la machine, collez un bloc de post-it qui guidera le tissu. Pendant ce temps, vous pourrez soutenir une conversation intellectuellement stimulante sans vous concentrer outre mesure pour éviter les zigzags. 

COTONS TUTO 2

—————–

5 – Couper les angles en biais. Derrière la couture, cela va sans dire, sinon vous êtes bonnes pour recommencer. 

—————–

6- Enlever le surplus de tissu toujours derrière la couture.

—————–

7 – Retourner le coton

—————–

8- repassez-le pour bien marquer

—————–

9- fermez l’ouverture à petits points. A la main 😦

 

Le plus efficace à mon avis est de réaliser chaque étape pour l’ensemble des cotons avant de passer à la suivante, car la partie à la main est la moins sympa, et a tendance à couper l’élan couturesque net. Du coup, comme vous voulez plus d’un coton, mieux vaut garder ce pensum pour la toute fin.

Une fois les neuf coton finis, respirez, profitez de cette petite victoire, vous avez utilisé vos dix doigts pour une noble cause. S’ils sont moches et cousus pas droit, rappelez vous qu’on s’en fout. Ce qui compte ce sont les ours blancs et les tortues des Galápagos et la fonte du sixième continent ( celui qui est en plastique et qui est nourri des emballages des cotons démaquillants ancienne génération). S’ils sont moches et cousus pas droit, rien ne vous oblige à les montrer. Après tout, vous n’exposiez pas les autres avant de les utiliser, non ?
COTONS TUTO 3

Pour ce qui est de l’utilisation, en ce qui me concerne, on m’a tellement seriné « il faut souffrir pour être belle » en tentant de démêler ma tignasse pendant mon enfance, que je les trouve très bien, moi, ces cotons. Pas besoin d’en utiliser quinze pour être bien démaquillée. Personnellement, ma peau est plus jolie et mes pores plus resserres depuis que je les utilise. Est-ce leur action mécanique un peu exfoliante ou le fait que je ne me couche plus jamais sans être démaquillée, je ne saurais pas dire, mais le résultat est là.

En revanche, si vous avez la peau sensible ou que vous aimez la douceur, utilisez plutôt de la baptiste. Ou autre chose. Innovez, cherchez, amusez vous. On est tellement content de soi quand on a fait quelque chose de ses mains. Et, Atout minceur avant l’été, on ne grignote pas quand on a les mains occupées !

 Alors allez-vous sauver les ours polaires ? Si oui, et que vos cotons sont jolis, cousus droits et montrables… Montrez les nous. Et construisons ensemble le wall of fame du coton homemade !

 

Cécile.

 

Disclaimer : malheureusement, aucun ours polaire ne sera sauvé par tout ça. Mais si vous pensez à eux le soir en vous démaquillant, il y a fort à parier que vous deveniez par une somme de petites actions une meilleur consom´actrice.

Publicités

3 réflexions sur “Tuto : cotons réutilisables

  1. Très bon article. J’ai fait les miens en microfibre de bambou et simplement couper les bords aux ciseaux cranteurs, zéro couture!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s